Phosphoric Acid, Phosphates & Fertilizers Experts

SNF vise un complexe de polyacrylamides à Dunkerque

Il pourrait s’agir du plus grand investissement dans l’industrie chimique en France depuis des années. SNF Floerger envisage d’engager entre 110 et 160 millions d’euros pour un complexe de polyacrylamides à Gravelines, au sein du Port de Dunkerque (Nord) ! Ce projet avait été esquissé il y a un an, mais semblait alors encore loin d’être concret (CPH n°795). Il nécessite désormais l’obtention du permis de construire, attendu pour mi-2019. En termes de calendrier, SNF table sur une première phase de travaux pour la préparation du site, la construction des infrastructures principales et des utilités, dans le cadre d’une enveloppe de 60 M€. La seconde phase se concentrera sur la construction des unités de production, et ce, de « manière modulaire et progressive, en fonction des besoins du marché », précise Pascal Rémy, le président du groupe. SNF engagera alors entre 50 et 100 M€, selon les besoins, donc. Le complexe comprendra des unités de monomères (acrylamides) et de polyacrylamides, avec une capacité initiale de 50 000 tonnes par an de polymères. Solubles dans l’eau, les polyacrylamides sont utilisés principalement dans la production d’eau potable et le traitement des eaux usées, ainsi que pour la récupération assistée du pétrole, l’exploitation minière, l’industrie du papier, l’agriculture, l’industrie textile ou encore les cosmétiques. En termes d’emplois, ce projet pourrait créer environ 160 postes après sa mise en service.

Il s’agira du second complexe de polyacrylamides de SNF en France. Actuellement, le groupe détient un gigantesque site de plusieurs centaines de milliers de tonnes par an à Andrézieux (Loire), où est implanté son siège social. L’intérêt d’un second complexe en France est lié au fait « qu’au-delà d’une certaine taille, il est préférable d’avoir deux sites », explique Pascal Rémy. C’est d’ailleurs l’une des logiques industrielles du groupe dans le monde, lui qui dispose de deux grands complexes aux États-Unis, de deux en Chine, et bientôt de deux en Inde. Cette implantation au coeur du Port de Dunkerque fait aussi sens pour l’accès direct à un port industriel et aux facilités d’exportation. Dans le cadre de ce grand projet, les collectivités locales, en particulier la région Hauts-de-France et la Communauté urbaine de Dunkerque, apporteront une contribution de 7 M€.

SNF Floerger est une pépite hexagonale qui s’active loin de tout tapage médiatique. Leader mondial des polyacrylamides, le groupe français a généré l’an dernier un chiffre d’affaires d’environ 2,5 Mrds €, en progression de 20 % sur un an. Ce groupe de 6 000 salariés, dont 1 300 en France, est aussi un grand investisseur dans le pays, avec une moyenne de 50 M€ investis chaque année rien que sur son site historique d’Andrézieux. Et ses projets industriels fleurissent un peu partout dans le monde. Très implanté en Amérique du Nord avec une petite dizaine de sites industriels, il mettra un pied en production en Amérique du Sud cette année, avec la mise en service d’une usine de polyacrylamides au Brésil, à Camaçari. En Asie, où il dispose d’implantations en Chine et en Corée du Sud, il s’agira de l’ouverture d’un second site en Inde. En 2019, SNF démarrera aussi une usine à Saratov, en Russie. Enfin, en Europe, SNF vient de mettre en service une usine à Billingham, près de Teeside au Royaume-Uni. Elle produit des émulsions polyacrylamides, pour une capacité comprise entre 10 000 et 20 000 t/an. D’ici à la fin de l’année, une unité de monomères sera également mise en service. Au total, SNF aura investi environ 100 M£ (près de 115 M€) outre-Manche pour ce projet.

More…