Phosphoric Acid, Phosphates & Fertilizers Experts

AREVA TRICASTIN : Arrêt de l’usine historique de conversion COMURHEX I

Le 31 décembre 2017, l’usine historique de conversion, COMURHEX I, située sur la plateforme industrielle AREVA Tricastin (Drôme), va cesser définitivement sa production industrielle après 55 ans de fonctionnement. Elle sera remplacée courant 2018 par la nouvelle usine, COMURHEX II, actuellement en phase d’essais et de qualification de ses équipements. L’ensemble du personnel de COMURHEX I sera ainsi affecté dès 2018 à la poursuite des essais, avec un programme de formation ambitieux.

L’arrêt de production programmé et préparé depuis plusieurs mois, a impliqué de nombreuses opérations menées en sûreté et sécurité par les équipes d’exploitation. Ces opérations ont consisté à vidanger les équipements contenant de la matière uranifère conformément aux engagements pris auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire. Les opérations de mise à l’arrêt ont ainsi débuté le 7 décembre, avec la vidange du premier équipement pour s’achever le 20 décembre avec la purge du dernier équipement et le dernier remplissage d’un cylindre. L’usine est aujourd’hui en arrêt industriel et mise en sécurité. Les opérations d’assainissement, préalables à son démantèlement, se dérouleront de janvier 2018 à septembre 2019.

En 55 ans d’exploitation, l’usine COMURHEX I du Tricastin a produit près de 460 000 tonnes d’uranium sous forme d’hexafluorure d’uranium (UF6) ; Ce qui représente l’équivalent de la production de 24 000 TWh d’électricité nucléaire, soit la consommation mondiale d’électricité sur l’ensemble d’une année [1]. Pour Antoine Troesch, Directeur de la Business Unit Chimie-Enrichissement de New AREVA, « Nos équipes disposent d’un véritable savoir-faire et d’une maîtrise reconnue de la chimie du fluor et de l’uranium. Les opérations de mise à l’arrêt ont été exemplaires. Nous pouvons être fiers de l’engagement de nos équipes et de leur contribution à la fourniture de matières premières pour la production d’une électricité décarbonée, notamment pour le parc français. Je suis confiant en leur engagement pour démarrer en sûreté et sécurité l’usine COMURHEX II, qui sera la première usine de conversion à être renouvelée dans le monde. Notre nouvel investissement assure la sécurité d’approvisionnement de nos clients électriciens sur le long terme et la poursuite de cette activité sur le bassin du Tricastin pour les prochaines décennies, avec un outil industriel aux plus hauts standards de sûreté et une empreinte environnementale réduite. »

More…